jeudi 11 septembre 2014

Belgrade d'hier et d'aujourd'hui - La place de la République

J'ai voulu aller sur les traces du Belgrade d'antan et je dois dire que j'ai pris du plaisir à rechercher les lieux qui se trouvent sur les vieilles photos du début du XXème siècle. J'ai photographié les rues et les immeubles afin de pouvoir comparer le passé et le présent. Belgrade a changé, mais il garde son charme d'autrefois.


Du temps où il était encore entouré d'un fossé, Belgrade comptait 4 Portes par lesquelles on entrait et sortait de la ville. La plus belle, la plus grande et la plus célèbre est la Porte Stambol, qui veut dire Istanbul, et qui se situait à l'endroit de la place actuelle. C'est à cet endroit que les Turcs punissaient les Serbes rebelles, en les empalant sur des pieux, comme exemple pour tous ceux qui pouvaient avoir des idées d'indépendance. La Porte Stambol fut détruite en 1866 et ce n'est qu'en 1882 que fut érigé le monument dédié au Prince Michel, fils du Prince Miloš et de la Princesse Ljubica.

La Porte Stambol
Entre temps fut construit le Théâtre populaire qui fut longtemps le seul grand immeuble dans les alentours. C'est le Prince Michel qui, le 12 Mars 1868, décida que Belgrade se devait d'avoir un théâtre permanent. Le même jour, les anciennes maisons turques qui se trouvaient à cet endroit furent détruites. Le Prince éxigea que la construction du théâtre soit terminée jusqu'au 15 Octobre de la même année, ce qui autait peut-être été fait si sa mort tragique et prématurée n'avait pas freiné les travaux. La première représentation eut lieu le 30 Octobre 1869.





La saison théâtrale du Théâtre populaire est aujourd'hui très riche: ballet, opéra, pièces de théâtre jouées par des troupes serbes ou étrangères.

Sur la place de la République se trouve également le Musée populaire, construit en 1903.



Aujourd'hui, la Place de la République est le coeur de la ville. C'est là que presque tous ceux qui sortent dans le centre ville entre amis ou entre amoureux se donnent rendez-vous: On se retrouve "Kod konja", c'est à dire, "au pied du cheval". La statue représente le Prince Michel, mais on l'appelle tous simplement "le cheval". 

Bien souvent, on monte une scène sur la place, lors de manifestations musicales ou politiques  La place est particulièrement pleine de monde pour le Nouvel An, un peu comme les Champs Elysées. La ville de Belgrade organise alors un concert pour tous ses concitoyens et, bien souvent, des grands noms de la chanson serbe ou ex-YU y participent.

De nombreux cafés, restaurants et salons de thés accueillent aujourd'hui touristes et Belgradois. L'atmosphère est toujours détendue, venez en profiter avec nous.