mercredi 5 mars 2014

La forteresse Kalemegdan

La municipalité de Belgrade dans laquelle j'habite s'appelle Stari Grad, la Vieille Ville. Ce quartier est le centre originel du Belgrade d'antan, à partir duquel la capitale s'est ensuite développée. Pour arriver jusqu'à la forteresse de Kalemegdan, il me faut à pieds une vingtaine de minutes et je vais souvent m'y promener. Les touristes sont peu nombreux à cette époque de l'année et l'atmosphère est sereine.

Plan de la forteresse à l'entrée
La forteresse a certainement vu tous les amoureux de Belgrade se promener main dans la main. Quand les beaux jours arrivent, c'est l'un des endroits préférés pour flâner ou rêver sur un banc. Les enfants jouent dans le parc et les carrousels se mettent à tourner.

A ne pas manquer, le zoo de Belgrade qui se situe au pied de la forteresse.

Main dans la main, les amoureux de la forteresse

Les enfants jouent dans le parc
Luna parc

Entrée du zoo de Belgrade
Le nom Kalemegdan est composé des mots turcs "kale" qui veut dire "la ville" et "megdan" qui veut dire "le champ". Kalemegdan était en fait le champ sous la forteresse. La colline sur laquelle la forteresse est bâtie était appelée par les turcs " la colline de réflexion".
En 1440, Belgrade a résisté à l'assaut de l'armée ottomane du sultan Mehmed II et est ainsi devenu le dernier rempart du christianisme. Suite au troisième siège conduit par le sultan Suleiman le Magnifique en 1521, Belgrade capitule. Les clés de la ville ne seront rendues finalement aux serbes qu'en 1867 et les turcs quittent Belgrade. Dès lors, la forteresse n'aura plus de rôle de bastion militaire.

On vous aura prévenus :)



Avec vue sur le quai du Danube près de chez moi


Portail construit au XV ème siècle

Portail du Despote 








Sur le plus haut rempart de la forteresse se trouve le plus célèbre des symboles de Belgrade: le Vainqueur. Le monument représente la victoire des Serbes sur les empires ottoman et austro-hongrois dans les guerres de 1912 à 1918. Il était initialement prévu que le monument soit dressé dans le centre ville, mais sa nudité un peu osée a finalement décidé de son sort. En haut de la forteresse, tourné vers le confluent des deux fleuves, il choquerait moins. Et voilà que le Vainqueur, depuis presque un siècle, garde les remparts de la ville.
Petite anecdote: la rumeur dit que sa virilité dénudée est tournée vers Vienne, tandis que son derrière est tourné vers Istanbul. Cette hypothèse n'est pas confirmée, et il est bien possible que ce ne soit que de l'humour serbe:)





A voir aussi dans la forteresse l'église "Sveta Petka" ("Sainte Petka"), connue pour ses reliques de la Sainte dont elle porte le nom et pour sa source d'eau miraculeuse. Près de cette église se trouve également l'église "Ružica" ("la petite rose") qui est la plus ancienne des églises de Belgrade.

Eglise Sveta Petka



Clocher de l'église Sveta Petka. Aux pieds du rempart, la tour "Nebojša"

Eglise "Ružica"
Eglise "Ružica"
Eglise "Ružica"
Saint George sur la façade de l'église "Ružica"
Eglise "Ružica"

La forteresse présente également à ses visiteurs une imposante collection de canons dans son musée militaire en plein air.

Collections de canons de toutes les guerres
Canon français

La forteresse est aujourd'hui un lieu où les gens se détendent, en se promenant, en buvant un verre ou en mangeant avec vue magnifique sur le Danube. D'autres s'affrontent amicalement sur un terrain de basket ou un court de tennis.

Célèbre restaurant "La terrasses de Kalemegdan

Café pour reprendre des forces après une longue promenade
Basket sous les murailles 
Partie de tennis en cours

Si vous sortez par la sortie principale, vous aboutissez directement sur la rue piétonne Knez Mihajlo où le shopping est obligatoire. Mais pour en savoir plus, rendez-vous dans un autre billet...

Pozdrav!